Partenaires

LET
CNRS
Université de Lyon
Université Lyon 2
ENTPE


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités

Florent Laroche : un économiste français primé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 16 mai 2017

Un économiste français primé pour ses recherches innovantes sur la concurrence dans le transport ferroviaire de marchandises.
Le Prix annuel FIT du jeune chercheur est attribué à Florent Laroche de l’Université de Lyon pour l’étude « brain-trains » réalisée à l’Université d’Anvers

Le Dr Florent Laroche de l’université de Lyon recevra le Prix annuel du jeune chercheur du Forum International des Transports lors du Sommet 2017 des ministres des transports, le 1er juin à Leipzig (Allemagne).

Florent Laroche est Maître de conférence à la Faculté de Sciences Économiques et de Gestion, Université Lumière Lyon 2. Ses thématiques de recherche portent sur l’analyse de la performance des réseaux et des marchés, les stratégies d’acteurs, les nouvelles mobilités et l’impact des technologies numériques sur les modes de vie.

L’étude primée développe une nouvelle approche de la mesure de la concurrence sur le marché européen du fret ferroviaire en exploitant des données jusque-là peu utilisées dans le secteur et en utilisant des outils statistiques novateurs. Le Dr Laroche et une équipe de l’université d’Anvers ont mené ces travaux de recherche dans le cadre du projet « brain-trains » ( www.brain-trains.be ) financé par le fond de programmation de la Politique scientifique fédérale Belge (BELSPO).

L’article primé analyse l’impact de la libéralisation du secteur ferroviaire de marchandises dans l’Union européenne en 2007. Dix ans après cette réforme, de nouveaux opérateurs sont apparus et les nouvelles règles établies ont mené les États à repenser leurs modes d’intervention en matière de régulation. Dans ce contexte, l’étude tente de répondre à deux questions : premièrement, quelle est l’intensité de la concurrence sur le marché européen ? Deuxièmement, quels sont les nouveaux leviers de régulation économique à disposition des États dans un contexte de marché libre et ouvert ?

Alors que la recherche en matière de transport ferroviaire de marchandises à l’échelle européenne reste limitée, notamment du fait d’un manque de données, cette étude relève un double défi. Il s’agit d’une part de mener une analyse désagrégée du marché à l’échelle européenne en analysant des données jusque-là peu utilisées concernant les acteurs historiques ainsi que les nouveaux entrants et d’autre part de recourir à des outils statistiques provenant d’autres industries.

Les résultats montrent que l’intensité de la concurrence sur le marché est forte depuis 2007. De nombreux opérateurs sont apparus et les surprofits liés à des situations de rentes monopolistiques se sont fortement réduits. Les résultats sont moins optimistes sur le long terme où la situation de concurrence et la persistance de barrières techniques sur le marché pourraient mener un certain nombre d’opérateurs à disparaître ou fusionner entraînant un risque de concentration sur le marché. Il n’y a pour autant pas de raisons d’obtenir un monopole ou un duopole européen dans la mesure où les économies d’échelle observées dans le secteur sont modérées.

« C’est pour moi et mon équipe de l’université d’Anvers un grand honneur de recevoir ce prix prestigieux. De plus amples recherches dans ce domaine sont nécessaires, mais notre principale ambition était de mettre en évidence la nécessité d’améliorer la connaissance du secteur et de moderniser ses outils et méthodes d’analyse » a déclaré le Dr Laroche. « Une telle connaissance apparaît en effet comme une condition préalable à une meilleure régulation économique du fret ferroviaire et à une politique de report modal plus efficace pour le transport de marchandises. Nous préconisons donc de créer un observatoire européen du fret ferroviaire, qui pourrait être adossé à l’Agence Européenne Ferroviaire, étendant ainsi ses activités de la régulation technique à la régulation économique ».

Le Dr Laroche sera disponible pour des interviews lors du Sommet de Leipzig. Il présentera les résultats de son étude primée à l’Open Stage Café le 1er Juin à 18h.

Plus d’information sur le site officiel du Sommet 2017 : http://2017.itf-oecd.org/